Le passage

Le passage
Photo précédente Retour Photo suivante
Commentaires (1)

1. Caro caro 28/04/2016

La solitude est plus glorieuse quand on est deux,
Elle souffle son rire vif et ronge comme un feu.
Sur le fil j'avance, croiser quelqu'un est difficile,
Je risque de tomber dans le néant, le froid de la déception qui brise les os comme du verre.
Si l'armure est lourde, courber le dos est pire encore.
J'avance sans plier, mais ne sais pas combien de douleurs je tiendrai.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau