La caverne de la femme.....la salle de bain !

 

L'homme est enfin sorti de sa caverne ! Bon.... il faut un petit temps de rééducation, je vais essayer de parler lentement... AS-TU-SORTI-LA-POUBELLE ?

Ahhhh ! Ca marche ! Toutes les fonctions cognitives se rallument d'un coup d'un seul !

Le regard devient tout de suite plus vif et il reprend des couleurs !

 

J'en profite pour m'éclipser dans la salle de bain, histoire de moins l'effrayer....

 

Un bref coup d’œil au miroir : hhhannhhan ! Non c'est rien, je me suis fait peur toute seule !

 

Qu'est-ce qu'il a ce miroir ? Il est lui aussi déconnecté de l'espace temps ? J'ai raté un truc ou quoi ? Elle est où la pépette toute fraiche et pimpante avec un teint de pêche ?

Ah oui, je me souviens..... les enfants..... ils m'ont tout pris au passage !

C'est dingue ça, tu te réveilles un matin avec un gosse dans les bras et des rides qui n'étaient pas là la veille....

 

Et c'est quoi ces espèces de creux noirâtres qui se sont incrustés sous tes yeux ? roh l'angoisse...

 

Bon, y a du boulot !

 

Comme tu avais anticipé la sortie de l'antre, tu sautes la case épilation. Ouf ! Bien joué, une demie-heure de gagnée....

 

Par contre, nous sommes en été, et l'été, la sandale est ta pire ennemie... qui dit sandale, dit que tu ne peut décemment pas te balader avec les pieds de princesse Fiona (oui, même si l'homme, lorsqu'il sort de sa caverne ressemble à shrek, ce n'est pas une raison!)

 

Tu fonces vite fait dans la baignoire pour ramollir la peau de tes talons et use de ta pierre magique pour retrouver une peau acceptable....

 

T'en profites pour poser un masque (non non, je vous vois venir : porter un masque réglerait le problème plus vite, mais même un peu englué, l'homme se rendrait compte qu'un truc cloche).

Donc, tu enduis ta tignasse de crème, histoire de ne pas ressembler à Cruella... (oui, car l'homme accepterait volontiers une terminaison en -a- mais plutôt du genre Vampirella ou Barbarella).

 

Une fois ta crinière enroulée dans une serviette orange (oui, orange... ça évite que ton hénné dégorge sur tes belle serviettes ivoire réservées aux invités), tu passes à l'opération vernis... et oui, toujours le problème des sandales... une couche....

 

Vite …. maquillage ! Ah non, tu allais presque oublier que ta peau a perdu sa souplesse, comme le reste de ton corps d'ailleurs.... non, n'y penses pas, c'est pas le moment de te taper une déprime, l'Homme est sorti...

 

Donc, avant le maquillage, opération crème.... sauf que …. la crème c'est plus suffisant … dixit ta super pharmacienne qui t'as gentiment fait remarquer qu'il serait temps de commencer à appliquer un petit sérum anti-rides.....

 

Motivée, motivée... tu prends le flacon ...et là, une question effleure ton esprit : sur l'emballage, il est inscrit : « défense - anti rides ». Est-ce que ce sérum est censé te défendre contre les rides ou est-ce une défense de l'anti-rides... non parce que ça change tout ! Si je me tartine un sérum qui agit contre ma crème anti rides, je comprends mieux pourquoi le processus ne s'est toujours pas inversé.... (si vous suivez, vous commencez à me connaître. Vous savez que « Et cogite, et gamberge, et ne dors pas, et re-cogite et re-gamberge à pourquoi tu ne dors pas ... » ).

 

Bon, allez, fais confiance à ta super pharmacienne qui t'en a collé pour soixante boules de produit miraculeusement miraculeux.

 

Sérum posé, crème contour des yeux anti-cernes et anti rides, crème de jour fluide peau parfaite indice de protection FPS20 (ouais, elle t'a précisé que le soleil commençait à marquer ton visage de petites taches brunes.... et là, sur le moment, tu te dis que tu pourrais vite devenir vulgaire si madame conseil en produits de beauté se trouvait devant toi....)

 

Tu rince vite fait ton masque..... et enroules de nouveau ta serviette orange (oui, si vous suivez, vous savez pourquoi je précise).

 

Deuxième couche de vernis.... et MERcredi ! (oui, j'ai des enfants, je commence une thérapie anti gros mots) Tu viens de te prendre les pieds dans la serviette qui s'est échappée sournoisement de ta tête.... ton vernis est mort !!!!

Dissolvant... vite vite.... re première couche....raaahhhhhhhhh !!! oui, je commence à m’énerver un chouillat...

 

Le fond de teint... ce truc que tu te vantais de ne pas avoir dans ta trousse à maquillage il y a 5 petites années.... ben aujourd'hui, tu connais bien son utilité.....

 

Anti cernes.... jaune bien sûr pour atténuer tout ce bleu qui semble s'étendre de jour en jour....

 

Bon, c'est déjà moins effrayant.... si on occulte le fait que tu ressembles à Morticcia sans ton blush (et elle ne fait pas partie des terminaisons en -a- susceptibles de faire fondre l'Homme).

 

Tu tente la deuxième couche de vernis.....

 

Maintenant, opération œil de biche avec ton super eye liner.... tu te rapproches de ton miroir grossissant (la vue c'est plus ça non plus...), tu tires doucement sur ta paupière pour faire un trait digne des strars hollywoodiennes.... et …. râté... évidemment... heureusement que ton ami le coton tige est toujours là pour rattraper ta main tremblante....

Ah, c'est pas trop mal....

 

Une couche de mascara.

 

Tu fais ta tête de poisson rouge pour effleurer tes joues avec un blush bonne mine.... et ouf... tu te sens tout de suite plus en forme !

 

MERcredi...(ma thérapie...) t'as oublié la crème pour le corps... les écailles de crocodiles ça fait pas partie du plan... vite... crème hydratante, satinée....

 

Ta-dam !!! ah non, c'est pas encore fini, faudrait peut-être penser au brushing.... allez, courage... le périple est presque terminé.....

 

Les cheveux secs, les dents brossées (ouais, c'est quand même conseillé pour l'occasion...).

 

Tu enfiles vite ton plus beau jean, celui qui te remonte les fesses …. un petit top, un peu de parfum …. et voilà, on y est !!!! ouf !!!

 

Tu te prépares à faire une sortie remarquable de la salle de bain.... quand tu entends une porte se fermer...

Tu tentes une sortie......

 

Et là, tu constates avec effroi que l'homme est reparti dans sa tanière...

 

Pourtant, j'ai pas été si longue.....

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau